• Accueil du Sanctuaire national St. JP II
  • À propos de
  • À propos du personnel
  • À propos de


    À propos du personnel

    Patrick Kelly

    Patrick E. Kelly
    Directeur général

    Patrick E. Kelly est directeur général du Sanctuaire national de Saint Jean-Paul II et Chevalier suprême adjoint de l’Ordre des Chevaliers de Colomb. En sa qualité de directeur général, M. Kelly supervise les activités quotidiennes du sanctuaire qui est devenu un lieu national de pèlerinage consacré à la spiritualité, à l’héritage et à l’œuvre apostolique de Saint Jean-Paul II.

    Chevalier depuis 33 ans, Kelly est devenu le vice-président pour les politiques publiques de l’Ordre en 2006, et occupe la fonction de directeur général du Sanctuaire national Saint Jean-Paul II à Washington, D.C., depuis 2011. 

    Auparavant, M. Kelly a connu une longue carrière de 25 ans dans la fonction publique.  M.Kelly a également agi comme conseiller principal de l’ambassadeur itinérant pour la Liberté religieuse internationale du Département d’État où ses responsabilités incluaient le conseil sur les questions de la liberté religieuse en Irak, Iran et Israel.  II était également l’interlocuteur principal du Département avec le Saint-Siège et d’autres nations à propos des questions de liberté religieuse.

    Avant son rôle au sein du Département d’État, M. Kelly occupait le poste de conseiller législatif auprès du Permanent Select Committee on Intelligence (commission permanente du renseignement) de la Chambre des représentants américaine. Auparavant, il était procureur au Bureau du renseignement, à la branche de sécurité nationale du Département américain de la Justice.

    En 2016, il a pris sa retraite en tant que capitaine réserviste du service juridique et judiciaire (JAG) de la marine américaine et du Corps des marines après 24 ans de bons et loyaux services. Il s'y est spécialisé en droit international et opérationnel et a également servi comme commandant de l’unité de droit international à l’United State Naval War College.

    Bénéficiant d’une solide connaissance de la vie et de l’héritage de Saint Jean-Paul II, M. Kelly est titulaire d’une maîtrise d’études théologiques de l’Institut pontifical Jean-Paul II pour les études sur le mariage et la famille à l’Université catholique d’Amérique, située à Washington, D.C. L’Institut Jean-Paul II est une école supérieure de théologie consacrée à l’étude de la personne et l’appel à la sainteté dans le mariage et la vie familiale.

    De plus, M. Kelly est titulaire d’une licence de sciences économiques et d'un doctorat de droit de la Marquette University. En tant que membre du barreau du Wisconsin, il a été admis à la pratique auprès du Tribunal de district américain pour le District de l’Est du Wisconsin, la Cour d’appel américaine pour les Forces armées, et la Cour suprême américaine.

    M. Kelly est Président du Conseil du fonds March for Life Education and Defense Fund et est également membre du Conseil d’administration des Chevaliers de Colomb, du Centre de bioéthique catholique national, et du National Catholic Prayer Breakfast.

    Lui et sa femme vivent dans le Connecticut. Ils sont parents de trois enfants.

    Maxine Nogier

    Maxime Nogier
    Administrateur adjoint

    Maxime Nogier supervise le développement du sanctuaire, en coopération avec le directeur général, et coordonne les relations entre le sanctuaire et le siège social de l'Ordre des Chevaliers de Colomb, à New Haven. Il supervise les œuvres du chapelain du sanctuaire en résidence, des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, et de l’équipe d’Évangélisation et de Catéchèse.

    Parallèlement à sa direction au sanctuaire, M. Nogier est l'assistant spécial du Chevalier Suprême Carl A. Anderson pour les affaires françaises. Il joue un rôle clé dans le développement de l'Ordre des Chevaliers de Colomb en France. Entre autres projets, il coordonne le Pèlerinage des  combattants blessés au Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, France, parrainé par l'Archidiocese for Military Services, USA (l'Archevêché aux Services Militaires, États-Unis) et l'Ordre des Chevaliers de Colomb. 

    De 2009 à 2014, il occupait le poste d’assistant exécutif pour Son Excellence Jean Laffitte, secrétaire du Conseil pontifical pour la famille, au Vatican. Au cours de ces années, M. Nogier a supervisé les affaires francophones du dicastère, planifié les visites quinquennales ad limina apostolorum des évêques diocésains du monde entier, et a apporté son aide au programme de collecte de fonds lancé par le secrétaire du conseil. Il a également géré le fonctionnement quotidien de l’assemblée plénière du dicastère et organisé la planification de deux réunions mondiales des familles, présidées par le Pape Benoît XVI en 2012 et le Pape François en 2015. 

    Auparavant, M. Nogier assistait le vice-président de l’Académie pontificale de la Vie (2007 – 2008) notamment pour la traduction en français des procédures de l’académie.

    M. Nogier est titulaire d'un doctorat de bioéthique de la Pontifical Athenaeum Regina Apostolorum à Rome, en Italie. Il parle couramment le français et l’italien.

    Sœur Donata Farbaniec et Sœur Gaudia Skass

    Sœur Donata Farbaniec et Sœur Gaudia Skass
    Congrégation des Sœurs de Our Lady of Mercy

    En partenariat avec la congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, le Sanctuaire national de Saint Jean-Paul II est heureux d’accueillir parmi son personnel Sœur Donata Farbaniec et Sœur Gaudia Skass.

    Sœur Donata vient de Pologne et a rejoint la congrégation en 1995, faisant sa profession perpétuelle en 2003. Avant d’arriver au sanctuaire, Sœur Donata administrait les pèlerins anglophones au Sanctuaire de la Divine Miséricorde à Cracovie, et était membre d’une équipe en formation accompagnant les candidates de la congrégation dans la première étape de leur vie religieuse. De 2010 à 2013, Sœur Donata a été affectée à la communauté de sa congrégation à Boston, dans le Massachusetts. 

    Sœur Gaudia est également originaire de Pologne, et a étudié la peinture à l’Académie des Beaux Arts de Varsovie, avant d’entrer à la congrégation en 2005 et de faire ses vœux perpétuels en 2014. Pendant six ans, Sœur Gaudia a géré les pèlerins anglophones et hispanophones au Sanctuaire de la Divine Miséricorde de Cracovie, où elle œuvrait dans l’association « Faustinum » des Apôtres de la Divine Miséricorde. En 2015, Sœur Gaudia a terminé ses études supérieures de journalisme. Parallèlement à son travail dans les média au nom de la congrégation, elle est heureuse de gérer le ministère de la jeunesse, et a servi pendant deux ans dans une équipe coordonnant les événements des JMJ de Cracovie en 2016.

    Au Sanctuaire national de Jean-Paul II, Sœur Donata et Sœur Gaudia participent à la diffusion du message de Miséricorde révélé à leur sœur, Sainte Faustina Kowalska. Elles dirigent également la prière quotidienne du sanctuaire à l’Heure de la miséricorde, et organisent des réunions pour les jeunes adultes, appelées les « Soirées avec Jésus miséricordieux » le  22 de chaque mois.

    La Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde fut fondée en Pologne le 1er novembre 1862 et existe depuis plus de 150 ans. Sainte Faustina Kowalska, qui était membre de la congrégation de 1926 jusqu’à sa mort en 1938, est étroitement associée à Saint Jean-Paul II. En 1965, Karol Wojtyła, alors archevêque, lançait le processus diocésain d’enquête sur l’éventuelle canonisation de Sainte Faustina. Plus tard, en tant que Pape Jean-Paul II, il l’a béatifiée (1993) puis canonisée (2000). 

    À propos de